BULLETIN n°01 du 26 juin 2013

C’est au restaurant de l’Hôtel « Le Versailles » à Villefranche sur Mer que s’est tenu l’événement où l’éclat pétillant du passage de collier assure déjà le Club d’un brillant avenir.

Après un verre d’accueil en terrasse, Sylvie Dejean, Présidente 2012-2013 a ouvert la soirée,

« ARA : Amitié, Rayonnement, Action tel était le slogan que je vous ai proposé en début de mandat, et grâce à vous tous ce contrat a été rempli, au-delà de ce que j’espérais !

Je voudrais revenir, rapidement, sur les deux nouvelles actions qui ont plus particulièrement participé à notre rayonnement.

Merci à Cannes AegitnaEn premier lieu la soirée de GALA à l’OPERA, une soirée de prestige qui restera dans nos esprits. A ce titre je voudrais remercier le Directeur de Commission, qui s’il n’est pas physiquement présent parmi nous ce soir étant à Lisbonne, l’est en pensée Jean-Michel. Jean-Michel chef d’orchestre de toute une équipe composée de : Laure, Françoise, Catherine, Martine, Karine, Pascale, François et Jérôme. A l’occasion de cette soirée de Gala, Jean-François Glemot, Président de Cannes Aegitna et Alain Peirin nous ont spontanément proposé d’abonder au fond destiné à l’Association AME (autisme méditerranée). Un bel esprit rotarien qu’il me tenait à cœur de saluer. Ce soir nous avons la joie de les accueillir parmi nous, accompagnée de leurs épouses.

La deuxième action plus récente, a été « 24h le défi », menée de main de maître par Georges-Eric avec à ses côtés : Dominique, Anne, Laurence, Sylvie notre dernière recrue, Alain, même de loin (nous sommes tous heureux de te compter à nouveau parmi nous) suivait l’avancée des travaux, Gérard, Olivier Chef de village et Gilles. Cette manifestation nous a permis d’associer les valeurs de l’effort, du sport, de la générosité et le tout dans une ambiance conviviale. La plus belle récompense pour le club a été de voir le jour J tous les membres anciens comme nouveaux répondre, avec enthousiasme, présents à l’appel. Ce seront 5.000 €uros qui seront versés pour l’insertion des trisomiques dans le milieu du travail.

Je voudrais maintenant plus particulièrement remercier mon équipe rapprochée, Dominique, ma secrétaire et amie, imprégnée de l’esprit rotarien et véritable mémoire du club, car nous nous devons certes d’aller plus haut, plus fort mais pour autant de rester imprégnés de notre histoire ; Gilles, mon trésorier et filleul, alors là je peux vous dire que j’ai dormi sur mes deux oreilles et Olivier notre protocole, toujours disponible et accueillant. Merci à tous trois qui, en plus de leur fonction au bureau, se sont impliqués toutes les semaines dans la commission 24h. Bref deux actions qui nous ont permis de faire le grand écart entre une soirée de Gala, et une animation sportive conviviale, toutes deux tournées, bien évidemment vers de nobles causes, l’autisme et l’insertion de personnes handicapées. Merci à tous.

Avant de remettre le collier, Sylvie a souhaité mettre à l’honneur certains d’entre nous en leur remettant des PHF : Paul Harris Fellow.

PHFTout d’abord à Françoise Guigonis, une personne qui a assumé un cumul de mandat pendant son année de présidence, émaillée de nombreuses conférences, puisqu’elle a été mise dans l’obligation morale de prendre le Présidence d’Alzheimer 06. Nous sommes tous les maillons d’une chaine et devons préserver cet héritage.

A Robert Ghignoni, un de nos ainés, toujours disponible, à l’écoute, discret mais pour autant pas inactif. Cette année il s’est plus particulièrement impliqué dans les 2 opérations de la Banque alimentaire mais aussi dans 2 collectes de notre Rotacube qui en tout nous a rapporté plus de 4.500 €uros.

A Georges-Eric Martinaux qui nous a tous tenus en haleine, toutes les semaines avec humour et sensibilité et n’a jamais hésité à enrichir le bulletin de ses recherches personnelles. Un véritable reporter photographe. Il a aussi été à l’initiative de l’idée des 24 heures et forcément désigné d’office, comme Président de la commission.

Et enfin à Olivier Moschkowitz, fidèle Protocole aux côtés de Sylvie, qui a un véritable esprit rotarien, bien qu’appartenant seulement depuis peu à notre mouvement et qui au pied levé, compte tenu des problèmes de santé d’Alain, a accepté de prendre la Présidence 2013-2014.

Olivier MOSCHKOWITZ, Président 2013-2014 du Rotary Club Nice Riviera Côte d’Azur

Chère Sylvie, je te remercie et, c’est avec émotion que je reçois ce prestigieux collier. En échange, j’ai l’honneur de te remettre l’insigne de past-président.

PrésidentsA cet instant, ma première pensée est  pour Alain qui aurait dû être à ma place ce soir si sa santé ne l’en avait empêché.

Ma deuxième idée pourrait être de te le rendre,  ce collier, tant l’année que nous venons de passer a été, grâce à toi, remplie et active, éprouvante parfois, mais toujours passionnante et, au total, fructueuse et très satisfaisante.

Je ne vais pas refaire ce soir la liste de toutes les conférences, visites, et  manifestations que nous avons organisées, cela serait bien trop long.

Mais, je me souviens qu’il n’y a pas si longtemps, avec Anne et Jean-Michel  me semble-t-il, tu avais réuni les nouveaux membres de l’époque pour nous demander ce que nous espérions  faire au Rotary.

Eh bien, je crois pouvoir dire que cette année a plutôt ressemblé à ce que nous espérions.

Je crois pouvoir dire aussi qu’en ayant mis au service de ces différentes actions, nos compétences, nos relations, notre temps ; en ayant agi tout au long de l’année dans le meilleur esprit de camaraderie, et aussi de bonne humeur, nous avons été rotariens.

Et pour ça, je voudrais sincèrement  te remercier, Sylvie, et aussi, vous remercier tous.

Car, cette soirée est pour moi l’occasion rêvée de vous dire merci.

Merci pour m’avoir accueilli parmi vous, il y a à peine plus de deux ans, et pour m’avoir permis de porter cet insigne dont je suis si fier.

Vous savez sans doute que la devise de Ron Burton, président du Rotary International 2013-2014, est « Agir avec le Rotary, Changer des vies ». On comprend facilement le sens de cette devise à la fois pertinente et percutante.

Et, ce dont, moi aussi, je peux témoigner, c’est que « agir avec le Rotary » c’est d’abord changer sa propre vie, et la changer en mieux ; c’est que porter cet insigne incite à faire ressortir ce que l’on a de meilleur en soi !

Et puis, être rotarien, c’est aussi être l’ami de gens formidables !

Alors pour tout ça, merci beaucoup.

J’ai eu beaucoup de plaisir à occuper cette année le poste de Protocole qui m’a permis de travailler en étroite collaboration avec toi, Sylvie.

Et, permets-moi ce soir de te dire toute l’admiration que j’ai pour la façon dont tu as dirigé le club.

Dans la littérature rotarienne on parle souvent de Leadership ; et bien il me semble que tu as été un modèle en la matière.

Tu as su nous fixer des objectifs motivants ; tu as donné de l’enthousiasme et du rythme au club et en même temps, tu as laissé à chacun, et à moi en particulier, suffisamment d’initiative et d’autonomie pour qu’il, ou elle, puisse s’impliquer et prenne plaisir à participer. 

Tu as aussi été là pour prendre les décisions aux points critiques et pour maintenir le cap dans les moments de doute ; et tu as fait tout çà en étant attentive à ce que chacun puisse trouver sa place, en favorisant l’esprit d’équipe et de camaraderie.

Et, si l’année prochaine je devais rencontrer des difficultés, ce dont je doute, je pense que pour les surmonter,  je n’aurais qu’à me demander ce que tu ferais à ma place, ou, mieux encore, à te demander quoi faire!

Mais, si je doute de rencontrer des difficultés c’est évidemment grâce à l’équipe qui a accepté de m’accompagner et que je vais maintenant vous présenter officiellement:

-   Anne Aubert sera Secrétaire Général;

-   François Sero sera Trésorier. Vous vous souvenez sans doute qu’il nous a rejoint il y un an exactement ;

-   Catherine Bretaudeau tiendra le rôle de Protocole, un rôle qui, comme vous le savez, demande des qualités exceptionnelles ! ;

-   Dominique Faccio sera Responsable de la Commission Effectifs ;

-   Georges-Eric Martinaux,  sera Responsable de la commission Image Publique, tout en continuant à diriger le Bulletin ;

-   Sylvie Dejean a accepté de prendre la Responsabilité de la commissions Actions ;

-   Pascale Turosz, elle aussi intronisée lors de la précédente Passation, sera Responsable de la commission Fondation Rotary.

 

 J ’ai découvert que la présidence commençait par un exercice plutôt difficile : celui de choisir un thème ou une devise.

J’ai déjà cité celle du président : « Agir avec le Rotary, Changer des vies ». Celle de notre gouverneur, Raymond Hayek, sera « Ensemble, joignons le service à l’agréable ».

Je souscris évidemment à ces deux devises qui se situent au niveau de nos principes et de nos objectifs. Et je me suis demandé ce que je pourrais bien y ajouter. Je me suis demandé quelles qualités il nous fallait pour être à la hauteur de ces devises. Bien sûr, les vertus rotariennes : Amitié, Tolérance, Solidarité … cela va de soi, mais est-ce assez ?

Eh bien, Le thème que je vous propose pour l’année prochaine tient en deux mots : Imagination et Détermination

C’est avec ces qualités que, sous ta présidence, Sylvie, nous avons initié une magnifique dynamique d’actions que nous devons maintenant entretenir et sur laquelle nous devons construire.

Car, ces actions, lorsqu’elles sont utiles et qu’elles servent à faire le bien autour de nous, sont notre finalité ; mais elles sont aussi notre moteur. C’est parce que nous réaliserons des manifestations à la fois ambitieuses et conformes à nos valeurs que nous aurons des commissions Effectifs et 

Image Publique actives, qui en retour, nous permettrons de faire de nouvelles grandes actions.

C’est pourquoi, en plus de nos actions traditionnelles : La Banque Alimentaire, Espoir en Tête, Le Patio, La Rotacube, …, nous poursuivrons le travail commencé avec le lycée Hôtelier et qui aboutira dès la rentrée prochaine à la première remise de prix et aussi, nous renouvellerons les opérations «  Au cœur du Lyrique » et « 24 heures, le défi ! » dont les dates sont déjà quasiment fixées.  Et tout ça ne nous empêchera évidemment pas d’explorer de nouvelles pistes. Et, pour tout dire, nous avons même déjà commencé…

La commission Image Publique, aura beaucoup de travail puisqu’elle coordonnera pour toutes ces manifestations nos relations publiques que ce soit vis-à-vis des sponsors, des partenaires, des associations ou du grand public et ce en utilisant tous les médias possibles.

Et la commission Effectifs, pourra utiliser à la fois ces actions et les relations publiques qu’elles nous permettrons de générer pour développer les contacts avec le public que nous souhaitons attirer à nous.

Voilà ce que, ensemble, nous accomplirons. Bien sûr, tout ça nous demandera pas mal d’imagination, de détermination aussi et bien d’autres choses encore !

Mais, comme je suis certain que comme moi, vous êtes heureux, et fier, de participer à  un club amical, chaleureux même, et aussi dynamique, ouvert et utile, je sais que, chacun à votre manière,  je pourrai compter sur vous.

Je sais que tous, vous aurez à cœur de faire profiter le club de votre enthousiasme, de votre expérience et de votre bonne volonté.

Mais, comptez sur moi pour reparler de tout ça bientôt. Ce soir nous fêtons le nouvel an Rotarien et je vous souhaite une bonne année !

Paul Harris FellowA propos du PHF : Paul Harris Fellow

Toute personne effectuant un don d'au moins 1 000 dollars à la Fondation Rotary ou au nom de laquelle cette somme est versée, devient Paul Harris Fellow.  Cette distinction a été créée en 1957 afin d'encourager et de récompenser les contributions significatives en faveur des bourses d'études, le seul programme de la Fondation à l'époque.

Allison G. Brush, administrateur du R.I. en 1937-1938 et Rufus F. Chapin, trésorier du R.I. pendant de nombreuses années, deviennent les premiers à recevoir un Paul Harris Fellow pour des contributions effectuées en 1946. Mme Adan Vargas, récompensée pour un don effectué en 1953, est la première femme récipiendaire d'un PHF suivie en 1957 de Mme Harry L. Jones, qui est une des cinq personnes récompensées cette année là.

Un certificat est remis aux premiers Paul Harris Fellows et lors de la convention du R.I. à Hawaï en 1969, la Fondation dévoile le premier médaillon PHF, fruit de la vision de Kyozo Yuasa, administrateur de la Fondation et du travail de l'artiste japonais Fiju Tsuda. Aujourd'hui, les récipiendaires d'un PHF se voient remettre un certificat et un insigne, et ont la possibilité de se procurer une médaille.

Les Rotariens ont toujours eu pour tradition d'effectuer une contribution à la Fondation pour honorer autrui.  Le millionième PHF est décerné en 2006

Bulletin passation

Vous devez être connecté pour poster un commentaire