BULLETIN n°10 du 11 septembre 2013

Déjeuner à l’Aston

Planète Rotary  …le 18 octobre mettez une robe ou une cravate Violette ! 

Il s’agit cette semaine de vous parler d’une initiative du Rotary Club de Leicester (1916).

purple clothes dayIls ont, tout récemment (durant l’été), décidé d’organiser ce 18 Octobre, c’est-à-dire à une date proche de la journée mondiale de la Polio le 24 Octobre (mois de naissance de Salk, leader de l’équipe à l’origine du vaccin), une opération qui serait à la fois une collecte de fonds pour la Polio et une opération de Relations Publiques : la journée « Purple Day Clothes » (La journée des Vêtements Violets).

C’est une opération qui a surtout du sens en Grande Bretagne car l’idée, c’est que les enfants aillent ce jour-là à l’école avec des vêtements violets au lieu de porter leur uniforme habituel et aussi qu’ils donnent à cette occasion 1 ou 2 livres. Et puis,  ils suggèrent aussi que cette initiative soit étendue aux  lieux de travail des rotariens ou non-rotariens d’ailleurs …

Là où ça devient intéressant, c’est que grâce à une utilisation efficace des réseaux sociaux, Le club a réussi à en faire une opération crédible et a très rapidement réussi à intéresser la planète Rotary.

https://www.facebook.com/purpleclothesday

Ils ont reçus des messages de sympathie de clubs un peu partout et surtout un certain nombre de clubs, en Angleterre, mais aussi au Canada, aux USA ou en Afrique ont d’ores et déjà décider de participer.

Peut-être est-ce le signe que pour leurs opérations de communication, les clubs trouvent utiles de mettre à profit et de mettre en avant l’ampleur du Rotary International et ses grandes Actions ? 

 Le Rotacube

Robert et Virgile ont joué, comme ils aiment à le faire, aux transporteurs de fonds. Ils se sont rendu en début de semaine  à l’aéroport pour vider environ 50kg de pièces de monnaies diverses du fameux cube du Rotary qui trône dans le hall. Tout confondu, la récolte des menues monnaies abandonnées là par dons ou par délestage de devises devenues inutiles, a atteint cette fois 1400€. D’habitude la société Sazias nous rend service en comptant avec leur machine la multitude de pièces. Devant le peu de bonne volonté du responsable à vouloir s’en occuper, Robert, ni une ni deux, est parti avec son « petit » paquet sous le bras et s’est sur la table du salon, chez lui, presqu’en cachette pour que personne ne pense qu’il s’est amusé à faire les troncs des églises durant l’été, qu’une à une, bien patiemment, il a procédé au tri et au comptage. Ainsi, le Rotacube a produit des billets pour 165€, des devises étrangères en billet pour 197€, ça c’était le plus simple. Puis, environ pour 900de pièces et 73€ en pièces d’un centime. Quel boulot ! Bravo !

Le Rotacube c’est aussi un indicateur de mesure des nationalités sur la Riviera, les monnaies proviennent en majorité de Chine, de Russie et de Malaisie.

Pensez à passer par Robert avant d’aller à l’étranger 

Autre petit changement, d’habitude les pièces étrangères sont revendues en vrac, au poids.  Là, comme Robert en a fait le tri, il s’est proposé de les conserver bien soigneusement, pour le cas où, vous qui voyagez sans cesse aux quatre coins du monde, vous pourriez partir avec quelques kg de devises en monnaie (attention aux excédents de bagage) ; ou en l’absence de preneur, Robert propose d’attendre d’autres collectes pour faire une somme suffisante pour traduire la devise en euros, ce qui pourrait être plus rentable qu’au poids.  Merci encore.

Bulletin

Vous devez être connecté pour poster un commentaire