BULLETIN n°12 du 25 septembre 2013

Apéritif accompagné d’un zest d’ Assemblée Générale

Notre apéritif, qui s’est tenu au siège à l’Hôtel Aston, a été consacré à l’Assemblé Générale de reddition de l’exercice 2012-2013.

 Assemblée Générale du 25 septembre 2013

Oui, on a parlé de trésorerie, et notre cher Gilles Reynier, commissaire aux comptes de profession et, surtout,  Trésorier 2012-2013, nous a fait, dans un souci didactique, une présentation du bilan genre « panier de la ménagère » afin de le rendre plus lisible et moins ennuyeux. Il est stable, positif, sain de corps et d’esprit. Le bilan bien sûr, Gilles, …aussi d’ailleurs.  Je ne suis pas certain qu’il soit correct de plaisanter sur un bilan et surtout sur le Trésorier,  mais vous avez tous les détails dans le procès-verbal de l’assemblée qu’Anne Aubert tient à votre disposition, au cas où. Il n’y a pas de clôture de l’exercice sans  rapport moral du président,  ce à quoi s’est très joliment prêtée notre past présidente Sylvie Dejean. Vous trouverez les grandes lignes de son texte en fin de bulletin. Ce fut un exercice haut en couleurs, plein d’entrain, d’amitiés et de passions à l’image de Sylvie. Résultat plus que positif, l’assemblée a donné quitus à l’unanimité. Merci Sylvie.

Planète Rotary 

Le tour de la Planète Rotary de la semaine est une belle illustration du quatrième domaine d’action, l’Action Internationale, ainsi que du quatrième but du Rotary qui est de faire avancer la bonne volonté et la paix entre les peuples grâce à la camaraderie rotarienne mondiale et à  l’idéal de servir.

 gift-of-lifeIl s’agit du Programme Gift Of Life qui, depuis 1975, a permis de sauver la vie de plus de 15.000 enfants souffrant de malformations cardiaques et nécessitant des chirurgies. Ces enfants sont originaires de près de 70 pays différents, le plus souvent, évidemment, des pays en voie de développement. Cela représente environ 500 millions de dollars de collecte ou de bénévolat.

C’est un rotarien du club de Manhasset, aux USA, Robbie Donno, qui est à l’origine de tout çà. Ce qu’il voulait  à l’époque c’était seulement  trouver un moyen de faire venir aux USA un enfant ougandais pour lui permettre de subir une opération de chirurgie cardiaque.

 Depuis cette époque, le programme Gift of Life s’est développé et a pris une certaine autonomie. De nombreux partenaires participent maintenant au programme : des centres hospitaliers et des équipes médicales qui évidemment les principaux acteurs de ce programme, des entreprises ou des fondations pour le financement, mais le Rotary reste moteur, que ce soit à la direction de Gift of Life ou sur le terrain.

En pratique, il existe un réseau de district et de clubs de la Planète Rotary qui participent au programme. Ce sont les clubs qui « parrainent » les enfants nécessitant une chirurgie qui sont ensuite envoyés aux États-Unis ou dans un centre hospitalier affilié pour être soignés.

Le programme Gift of Life envoie aussi des missions médicales sur place pour effectuer des séances de diagnostic, parfois pour effectuer des opérations et, de plus en plus souvent, pour former les équipes médicales dans les pays en développement et ainsi améliorer la durabilité de leur action.


Bulletin

Vous devez être connecté pour poster un commentaire