BULLETIN n°16 du 26 Octobre 2013

Dîner à l’Aston pour une soirée avec le Rotary Club Norwich

Notre Président, Olivier Moschkowitz, a ouvert la soirée avec ces quelques mots à l’attention de nos invités.
norwich.jpg“On behalf of Rotary Club Nice Riviera Côte d’Azur, I am honored and very glad to welcome in Nice our fellows Rotarians from Rotary Club Norwich.
Two years ago, I was in Norwich, with others present tonight, and we had a wonderful time visiting you. I hope your stay in Nice will be as enjoyable and memorable as ours.
Those visits are always enriching, even for people coming from countries as close as United Kingdom and France can be. Those visits are useful to know better people of other countries. They are useful to enjoy their food or their accent, to know how they live and also, to better understand all those small things that sometimes might set people apart.
Because we, Rotarians, know that mutual respect, and shared values, lead to fellowship and friendship, we know that those visits certainly contribute to the most ambitious goal of Rotary International: World Understanding and Peace*.
Therefore, I hope very much that two years from now, I will be again, with many of you, in Norwich!”

* International service comprises those activities that members do to advance international understanding, goodwill, and peace by fostering acquaintance with people of other countries, their cultures, customs, accomplishments, aspirations, and problems, through reading and correspondence and through cooperation in all club activities and projects designed to help people in other lands.

Visite du le Rotary Club de Norwich
Petit résumé

Jeudi soir

Parce que les anglais font tout à l'envers, ils sont arrivés en avance et nous, nous étions en retard à l'aéroport. Pas d’inquiétude tout le monde a été logé.

Vendredi

Cathédrale RusseVisite de la Cathédrale Russe. Jean a fait un remarquable exposé sur l'histoire de la cathédrale et sur le mauvais caractère du pope.
Promenade dans les jardins du monastère de Cimiez, des arènes et au musée Matisse
Magnifique réception chez Dominique et Erik Leroux. Somptueux buffet avec mini pan-bagnat, pissaladières et petits farcis
Puis, visite de la crypte : une heure de discours à haut débit, du niveau ARTE tard la nuit !
Pour finir autre réception très réussie (et un peu plus arrosée) chez Françoise.

Samedi

Quartier libre. L’équipe a bien fait les choses puisque toute la ville s’est mobilisée, fanfare des sapeurs pompier, groupes folkloriques, ouverture de la toute nouvelle promenade du Paillon, jeux de fontaines musicales, tout était parfaitement orchestré et minuté tout au long de la journée, rien que pour nos amis de Norwich qui sont restés « scotchés !! » 

Dîner à l’Aston

Whisky


La soirée a été très conviviale et même ceux qui ne parlent pas l’anglais se sont risqués à échanger et ont pu se rendre compte que l’amitié n’a nullement besoin de vocabulaire pour s’exprimer. Jean et Jorg sont, quant à eux, intervenus dans la langue de Shakespeare qu’ils maîtrisent à la perfection. L’un pour rappeler que le Club de Norwich est bien connu des niçois puisqu’un bus pour personnes handicapées sillonne la ville quotidiennement avec sur ses portières le logo du Rotary Club de Norwich, l’autre pour rappeler que l’histoire de la présence anglaise dans notre ville a laissé son empreinte sur un grand nombre d’édifices, de promenades et quartiers. Un toast en fin de dîner a été porté en l’honneur de nos invités avec le whisky qu’ils ont offert à Olivier. Un nectar de grande qualité que certains se sont risqués à comparer à un armagnac juste à la table de Guy Cazenave qui a acquiescé en toute cordialité… sans polémiquer.




Dimanche

MIPMatinée à Grasse (et pas grasse matinée) pour rencontrer Monsieur Fragonard en son musée.
Époque XVIII qui a laissé entrevoir quelques œuvres un peu libertines !
Déjeuner au Rendez vous. Très bien.
Puis musée international de la parfumerie avec un tour rapide de Grasse.

Enfin, apéritif chez Pipo pour boucler le périple avec les parfums de nos spécialités niçoises.

Comme la commission a bien fait les choses, et ce, jusqu’au bout. Une tempête a été déclenchée (ne me demandez pas comment) dans le Nord de la France et le Sud de l’Angleterre ce qui a permis de laisser les avions au sol et d’offrir l’occasion à nos amis de Norwich de rester un peu plus longtemps.

Après une nuit au Park Inn hôtel, il semblerait qu’ils aient pu partir le lendemain (en tout cas on l’espère…).


Bulletin

Vous devez être connecté pour poster un commentaire