BULLETIN n° 17 des 17 et 22 Octobre 2014

Peer Gynt au Théâtre National de Nice

Quel étonnement de voir les membres de notre club et leurs conjoints revenir enchantés de ce spectacle en anglais surtitré. C'est dire la prouesse de l'adaptation et de la mise en scène d'Irina Brook, de cette oeuvre écrite par Henrik Ibsen.

Nous avons eu la chance d'accueillir Irina Brook quelques jours après la pièce. Celle-ci a pu répondre à toutes nos interrogations sur la pièce.

Alors qu'elle était aux USA à s'occuper de ses enfants et faire du tricot, le nouveau président du Grand Festival de Salzbourg lui a demandé une mise en scène. Sa proposition d'adaptation du Livre de Peer Gynt a été acceptée.

Une préparation de 2 mois en Autriche, dans des paysages rappelant la mélodie du Bonheur, a été un moment d'harmonie exceptionnelle entre les acteurs choisis, tous faciles et gentils. Cela a abouti à un sujet triste abordé avec beaucoup de gaité. La pièce a été jouée 10 jours et les Autrichiens ont adoré. Elle a ensuite préparé pendant 8 mois son dossier de postulation à la direction du Théâtre National de Nice et a été choisie. Le directeur a l'obligation de monter un spectacle par an et, pour la première année, Peer Gynt lui est apparu comme une évidence. La plupart des acteurs et musiciens l'ont suivie à Nice. Lina CAPELLINI, l'animatrice du « Dream People » autour d'Irina Brook, nous a précisé que suivre la programmation d'Irina Brook, c'est aller de surprise en surprise, appliquer des idées de dernière minute, tout changer au fur et à mesure par perfectionnisme. Autour de Peer Gynt, il y eu ainsi une terrasse avec des vieux tapis et vieilles chaises, un kiosque vers la coulée verte et une parade improvisée Halloweenesque, car Irina veut ouvrir le théâtre dans tous les sens du terme.

Le public niçois est très varié car c'est une ville cosmopolite. Le TNN doit être à l'image de ce public. La seule chose qui manque pour faire tout ce que l'on pourrait faire, c'est l'argent. Là où à Londres, il y a 80 personnes pour intervenir dans les écoles, les facultés,..., à Nice, ils sont 2... En conclusion, nous sommes très impatients de découvrir les nouvelles surprises d'Irina Brook qui est chaleureusement remerciée pour sa belle intervention, aux côtés de Lina. 

Après cet échange très éloigné de notre protocole habituel, Laure nous a fait part d'un grand nombre d'informations :
- Moïse est enfin arrivé en Inde.

- Le 5 novembre, remise de quatre bourses au Lycée Hôtelier à 19 h 00 suivie d'un dîner avec conjoints et annonce du renouvellement de l'opération.

- Le 12 novembre, notre apéritif sera aussi l'Assemblée Générale d'approbation des comptes de l'exercice 2013-2014 d'Olivier Moschkowitz.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire