BULLETIN N°21 du 19 décembre 2012

« On n’est jamais heureux que dans le bonheur qu’on donne. Donner c’est Recevoir »

l’abbé Pierre

Dîner, à l’Aston en présence de Mère Noël.

Oui, ça existe. Moi j’y crois!

Tout d’abord la Présidente Sylvie Dejean ouvre la séance par quelques informations et rappels. « En cette veille de Fêtes de fin d’année, et à défaut d’une soirée prestigieuse et protocolaire avec le Gouverneur, j’ai décidé avec la complicité d’Olivier, de faire de ce dîner un moment convivial et festif. Pour ce faire nous avons fait appel à chacun d’entre vous. Georges-Eric dans son bulletin nous a demandé de venir avec un cadeau surprise de 10€, de préférence original et rigolo. Par exemple, Jacques Schmeltz immobilisé chez lui par une entorse au genou, a voulu participé à cet échange de cadeau en mettant dans la hotte un petit pot de miel,….. de sa production. Je pense qu’il y aura aussi des cadeaux gourmands, n’oublions pas que nous sommes en France et de surcroît à la veille de Noël. Peut être que certains d’entre vous seront tentés, avant la fin de la soirée par des échanges de cadeaux. Dans ce cas la soirée risque d’être encore plus animée ! Je sens votre impatience mais il me faut avant vous communiquer quelques informations. »

Visite au Club de Mère Noël et son inventaire…

Une Mère Noël d’un soir (qui ressemblait fort curieusement à notre présidente) toute de rouge vêtue reconnaissable entre mille par sa coiffe rouge ornée d’un pompon blanc, (pas de doute c’est bien la Mère Noël), entreprit de faire l’inventaire des cadeaux subrepticement déposés sur une table au pied d’un pot de fleur vide faisant pour l’occasion, et seulement à ceux qui avaient un peu d’imagination, office d’une cheminée flanquée d’un sapin clignotant. Voilà pour le décor.

Au fait, juste entre nous, en vrai, qui est la mère Noël ? C’est la femme du père Noël, sa mère, sa soeur, sa tante… sa secrétaire peut-être. Si quelqu’un a la réponse… Je suis curieux de nature.
Bon ! Revenons à l’inventaire. Soucieuse, comme à son habitude, que rien ne manquât à personne, notre Mère Noël que beaucoup connaissent pour son souci de bien faire, me chargea de l’affaire en m’ordonnant de faire paraître en notre bulletin cet inventaire, des fois qu’à oubli ou qu’à fait litigieux (pas café. Qu’à fait…) l’on puisse faire taire le malheureux oublié récipiendaire. Le voici donc : à lire comme on lit sa liste de courses, d’une voix monocorde sans ponctuation.

Il y avait donc,
Un livre encore jamais lu intitulé « Balco Atlantico » de Jérôme Ferrari je suppose
un miroir qui luit
une liseuse qui vous tiendra éveillé jusqu’au bout de la nuit si bien sûr vous trouvez l’interrupteur bloqué sur pause
un pot de miel de Jacques qui fait l’abeille à temps perdu
un pot de pâte à tartiner sans la tartine qui vous serait due
un raton laveur comme c’est un inventaire à la Prévert il faut bien un raton laveur
Trois bougies en coeur qui attendent de fondre
un pain d’épices
une serviette de 100 euros qui en vaut dix
un thé de Noël probablement de Londres
une chouette en porte clef ou un porte clef en chouette ou chouette ! un porte clef
un kimmidoll par exemple qui comme les kokeshi peuvent être des portes bonheurs japonais en porte clef
un raton laveur comme c’est un inventaire à la Prévert il faut bien un autre raton laveur
Trois lutins de Noël c’est le moment au jamais de les sortir
un livre intitulé « un éclat de rire par jour » lire dix jours d’un coup fou rire assuré
un porte livre de cuisine pour rire tout en pressant la purée
un coffret de cent heures 24 suffiront non ! pardon un coffret de senteurs pour sentir
un destresseur qui stresse avant de comprendre comment l’utiliser ce qui le rend utile
des feuilles anti goutes au nez ou à ce que vous voudrez mais pour qui goute t-il ?
cinq ou six ratons laveurs
comme c’est un inventaire à la Prévert il faut bien cinq ou six ratons laveurs
Un petit livre des sagesses amères indiennes
une loupe grand format presqu’un pléonasme
un serpent ôte agrafe presqu’un fantasme
une bougie de Noël qu’à cela ne tienne
un angelot parfumeur qui n’est qu’un lutin converti
un pendentif avec un papillon qui se divertit
plusieurs ratons laveurs
comme c’est un inventaire à la Prévert il faut bien plusieurs ratons laveurs
Un marque ta page Hibou Igloo et glou et glou gouleyant un rosé de Bellet
un doudou ou une chèvre tout dépend
une brosse à ongle ou à dent ça dépend
des sachets fleurs épices aromates pour repas de fêtes et pour bains de fêtes ou pas des saveurs Roger-Gallet
deux DVD à dévédiser à deux juste pour se vider l’esprit
un Ernest Hemingway en livre pour s’emplir d’esprit
des ratons laveurs en veux-tu en voilà
comme c’est un inventaire qui essaye d’être à la Prévert il faut bien des ratons laveurs en veux-tu en voilà
Un dauphin en porte clef scaphandre pour clefs de ski nautique
un thermomètre à vin qui peut aussi en état grippal se porter au bras comme une montre sans aucun embarras
pour finir un intrus parmi ses objets rigolos et sympathiques
un string rouge à dentelle
vieille coutume italienne qui porterait bonheur à celle
qui s’en vêtira aux fêtes de l’année nouvelle
un string rouge comme l’habit de … Elle !?
Tiens !? Joyeux Noël !

Bulletin

Vous devez être connecté pour poster un commentaire