Bulletin n°24 du 18 décembre 2013

Bulletin N°24 du 18 décembre

A l’initiative de Jean Lecach, le club a souhaité inviter ses anciens membres à venir assister à notre réunion du 18 décembre à l’hôtel Aston.

Une trentaine de personnes ont été contactées, toutes très heureuses de l’invitation  mais malheureusement, toutes n’ont pas pu se joindre à nous. Ce n’est que partie remise et nous trouverons une autre occasion de nous retrouver ...

Après l’intervention du protocole et la présentation des invités par Jean, le président n’a pas pu s’empêcher de faire un petit discours:

“Les fêtes de fin d’année sont évidemment des moments privilégiés de retrouvailles en famille, ou entre amis, et je suis très heureux de vous voir nombreux ce soir. Je remercie Jean Lecach d’avoir œuvrer à rassembler autant que possible la famille du Rotary Club Nice Riviera Côte d’Azur.

Il y a pourtant quelque chose d’un peu paradoxal dans ces fêtes. C’est bien sûr une période un peu magique, faite de bons sentiments, d’excitation et aussi parfois d’un peu de nostalgie. Mais en même temps, c’est aussi probablement la période de l’année pendant laquelle, la place prépondérante, dans nos sociétés, de la consommation, et donc l’argent, est la plus visible.

Si je parle de ça, ce n’est certainement pas pour faire le rabat-joie, mais c’est parce que samedi dernier, notre commission Image Publique avait organisé un séminaire qui a été, entre autres, l’occasion de réfléchir sur nos systèmes de valeurs. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour remercier et féliciter Jérôme Lavaine pour la qualité de sa prestation.

Nous vivons dans un monde qui nous montre sans arrêt ce qu’il faudrait posséder, ce qu’il faudrait faire, comment il faudrait s’habiller, ce qu’il faudrait manger et où il faudrait partir en vacances pour être heureux, ou même, tout simplement, pour être normal et faire comme tout le monde!

Et comme en plus tout ça change à toute vitesse, il nous manque toujours quelque chose et le mouvement perpétuel de la consommation, ou de la frustration, est lancé.

Pourtant, au fond, nous savons tous que la réussite professionnelle, la réussite matérielle, n’est qu’une partie de ce qui est important.

Nous savons tous que le plaisir qu’il peut y avoir à posséder un nouveau gadget est bien éphémère et même futile en comparaison de celui qu’il y a à passer un moment entre amis.

Bien sûr, l’un n’empêche pas l’autre, et peut être que c’est le genre de chose que l’on peut dire quand on dispose déjà d’un certain confort matériel. On sait bien que l’argent ne fait pas le bonheur mais qu’il y contribue quand même un peu.

Quoiqu’il en soit, que cette réunion soit pour nous l’occasion d’apprécier la chance que nous avons d’avoir des amis qui comptent pour nous et d’être l’ami de gens pour qui nous comptons.

Et de ce point de vue, nous sommes des privilégiés. Car notre amitié est fondée sur le respect et la bonne volonté et elle est alimentée par la poursuite des buts altruistes que nous partageons.

Alors, si ce soir nous échangeons quelques cadeaux, ce n’est certainement pas pour sacrifier au Veau d’Or mais, tout simplement, pour témoigner de cette amitié.

Je vais donc me dépêcher de laisser la place aux lutins du Père Noël mais avant, je vous précise quand même au cas où, que si un de ces paquets contient un iphone, il est pour moi !

Joyeux Noël !

Bulletin

Vous devez être connecté pour poster un commentaire