BULLETIN n°29 du 4 février 2014

Aux variétés pour ESPOIR en TETE - Avant première «Dans l’Ombre de Mary »

 Sur une idée de Bernard Attard du RC Nice, Espoir en Tête est une action d’envergure à dimension nationale puisque tous les clubs de France participent et permettent de collecter des fonds, chaque année, en vendant des places de cinéma pour l’avant première d’un film. Les sommes ainsi réunies permettent de financer la recherche sur le cerveau.

Pour la 9ème édition,  le Rotary espère ajouter un million d’euros aux 6 millions et demi déjà collecté. Cette année, « L’Ombre de Mary » est le film qui a été dévoilé en cette occasion. Il retrace la véritable histoire d’une promesse de Walt Disney à ses filles qui était de mettre en image le roman de Pamela Lyndon Travers, « Mary Poppins ». Promesse difficile à tenir pour Walt, Tom Hanks, qui a du convaincre Pamela, Emma Thomson, de lui céder les droits. Au-delà du fil conducteur posé par une « Pam » caractérielle qui ne veut pas voir son histoire  broyée  dans le système commercial des productions Disney en pleine euphorie dans les années soixante, le scénario raconte surtout  l’imaginaire d’une petite fille dont  les portions de vie poétiques, romanesques et tragiques ont constitué la base créative des personnages et de l’histoire de Mary Poppins.

Une occasion de parler du ROTARY

Cette manifestation d’envergure, pour le Rotary, est une occasion exceptionnelle de faire la promotion de son réseau, de ses valeurs et de ses actions, tant au niveau international que local. Ainsi juste avant la projection du film, notre Président, Olivier Moschkowitz, a précisé  au public présent, la destination de l’argent collecté pour « Espoir en Tête » qui  servira à financer l'achat de gros matériels, pour des montants compris entre 80 et 200.000 €. Il en a aussi profité pour rappeler combien le Rotary  reste toujours extrêmement actif dans l’Initiative Mondiale d’Eradication de la Polio. « Grace au Rotary,  on dénombre aujourd’hui plus de deux milliards et demi d’enfants vaccinés. En 25 ans, le nombre de nouveau cas annuel est passé de 350.000 à moins de 400 l’année dernière. Alors qu’on croyait que c’était irréalisable, l’Inde vient de célébrer sa troisième année consécutive sans aucun cas de polio. Alors, évidemment, de çà aussi nous sommes très fiers ! », a-t-il dit.

 Enfin, notre Olivier a terminé en parlant des actions du Club et en donnant à l’assistance rendez-vous le 21 mars prochain, à l’Opéra de Nice, pour assister à un concert exceptionnel dont les bénéfices iront à l’association Enfants Cancers Santé pour l’achat d’un lit thérapeutique destiné au service de cancérologie pédiatrique de l’Hôpital de l’Archet. Notre club, ce soir là, a participé à hauteurs de 189 contremarques sur les 800 comptabilisées pour les Clubs de Nice et 8738 au niveau du district. Tous nos remerciements aux contributeurs, aux membres et à leurs invités qui ont ainsi, il ne faut pas l’oublier, participé au financement de la recherche sur le cerveau.

Et surtout un grand MERCI à Pascale, Karine et Catherine qui ont constitué une équipe de choc (il en a fallu, de la poigne !) et de charme (ça c’est naturel chez elles) pour vendre les places et nous préparer une si sympathique soirée. 

Une conférence  d’Axel Kahn pour un Damien superstar.

 Conférence Axel KahnComme nous vous l’avions indiqué, il y a quelques temps, s’est tenue jeudi dernier la conférence  d’Axel Kahn : « le libéralisme et le bien commun », organisée par le jeune Damien Ganansia à travers l’association « Aux niçois qui bien y pensent » dont l’objet est de promouvoir la culture, les connaissances et l’art.

 Damien a su animé avec beaucoup d’audace la conférence face à un maître en la matière qui s’est très volontiers prêté au jeu et qui a rapidement captivé l’attention du public constitué essentiellement d’étudiants et de professeurs de l’Edhec.

 Autour de Charly (si vous ne savez pas, demandez à Dominique qui c’est), Anne, Sylvie, Dominique, Catherine, Pascale, Laure, et Virgile ont participé sages, attentifs et studieux car ils savaient qu’ils auront « interro. » au prochain apéro (en plus, ça rime).

Bulletin espoir en tête

Vous devez être connecté pour poster un commentaire