BULLETIN N°35 du 02 avril 2013

« Il n’y a qu’une seule chose qui puisse rendre un rêve impossible, la peur d’échouer »
Nicolas DULION Réalisateur, producteur et scénariste

Visite du Gouverneur

Après avoir passé un moment avec le Comité Directeur, le Gouverneur Jean-Pierre Audisio accompagné de Monique Chomel- Besseux, son adjointe, ont été reçus par le Club pour un dîner convivial au 7ème étage de l’hôtel Aston où ils ont pu apprécier l’ampleur de nos actions et le dynamisme des membres. C’est Sylvie Dejean, après le protocole d’usage, qui a ouvert le dîner: « Ce soir nous avons le plaisir et l’honneur de recevoir notre Gouverneur Jean-Pierre Audisio. Son planning, comme le nôtre, a dû être bousculé compte tenu des circonstances. En effet, initialement, il devait venir nous visiter le 20 mars, or la réunion du 20 était reportée au 23, date d’une de nos deux actions emblématiques de l’année : la soirée lyrique à l’opéra. Je suis ravie qu’il soit parmi nous ce soir et témoin de mes remerciements à toute l’équipe qui a mené ce projet à bien, tout au long de l’année, lors de réunions de travail, le mardi soir, en plus de nos réunions Dîner du Gouverneur A ce titre, a poursuivi Sylvie, nous avons reçu des messages de félicitations dont certains vous ont déjà été communiqués. Je voudrais juste rajouter celui de Gérard Boyer, membre du RC de Saint-Louis / Hunigue en Alsace qui passe ses hivers à Nice et m’a écrit : « Je tenais à vous féliciter pour la qualité du concert ainsi que la très belle image du Rotary que vous avez su donner à cette occasion. J'informerai mon club de cette très belle initiative ». Aussi, un club de Cannes, qui connait bien Max ARTUSO et son association AME, souhaite se joindre à nous pour augmenter le montant de la somme qui sera reversée. Merci à l’équipe Opéra. Une autre commission s’est fixé un challenge tout aussi important et s’est astreinte au même rythme de travail c’est la commission « 24 heures ». Certes, je suis obligée de parler de commission de travail mais nous y partageons de bons moments d’amitié, ce qui est primordial dans un club. En fait c’est un des meilleurs « carburant » pour faire aboutir des actions où forcément nous traversons des moments de doute. Encore MERCI à TOUS, ceux des commissions bien sûr mais aussi tous les membres, car vous avez accepté de relever le challenge ; Reste la deuxième manche, la bien nommée…. « 24 heures le Défi » ! Je ne doute pas du rayonnement du Rotary et de notre club avec de telles actions. Il va falloir renforcer notre communication pour que cela porte ses fruits au niveau du recrutement, mais je crois savoir que ces deux thèmes, Relation publique et Effectif, tiennent à coeur notre futur Président. » Pour sa part Jean Pierre Audisio a félicité Sylvie et le Club dans son ensemble pour ses actions d’envergure qui valorisent aussi le district et servent à la renommée du Rotary. Il a rappelé son attachement au Club, à ses membres corses, et plus particulièrement aux anciens Gouverneurs présents dans la salle, Chantal Pasqualini, Adrien Corbière-Médecin et Louis Massabo, avec qui il a partagé des moments inoubliables, lors de ses études ou au cours de sa vie rotarienne. Il a également chaleureusement remercié Chantal Pasqualini pour sa collaboration. Le dîner s’est terminé par les échanges de fanions et la remise au Gouverneur, amateur de Havanes, d’un livre sur les cigares. 

Intronisation de Sylvie Roulle

Sylvie Dejean a procédé à l’intronisation de Sylvie Roulle. « Une soirée en Présence du Gouverneur, a-t-elle dit, est toujours un moment privilégier. Aussi ce soir nous avons décidé d’accueillir parmi nous un nouveau membre, Sylvie ROULLE. S’adressant à Sylvie, j’ai l’honneur et le grand plaisir de te souhaiter, au nom du comité et des membres, la bienvenue au sein du Rotary-Club Nice Riviera Cote d’azur. Nous nous réjouissons à l’idée de partager l’amitié rotarienne, mais aussi de travailler avec toi pour faire avancer les projets que le club s’est fixé. Je t’engage en tant que présidente mais aussi marraine à t’ inscrire d’ores et déjà à l’assemblée de district du 1er juin à Menton, à faire le choix, d’une des commissions, (c’est déjà fait avec les 24h) à laquelle tu pourras apporter, sans nul doute, ta contribution. Cela te permettra de t’imprégner du fonctionnement de notre club. Les Rotariens sont des professionnels déterminés à maintenir une conduite éthique. Les Rotariens savent que leurs efforts, sous le signe de l’idéal de servir, peuvent faire progresser l’entente entre les peuples et la paix. Les membres et moi-même sommes persuadés que tu sauras respecter les règles rotariennes, et partager les idéaux du Rotary afin de favoriser l’entente mondiale et la paix. Sylvie ROULLE, comme vous le savez, car je sais que vous lisez très attentivement les bulletins que nous concocte Georges-Eric, chaque semaine, est Expert-Comptable, Vice-Présidente de la commission administrative de l’Ordre des Expert-comptable et Conseiller Prud’hommes (présidente de la section encadrement). Elle nous a été adressée par Jean-Pierre Thiolla de Blois, et comme je la connais de par nos séances de formation aux prud’hommes je vais ce soir, avoir en plus le plaisir de l’introniser, d’être sa Marraine. »

C’est alors que Karine Boeuf-Etesse, en qualité de dernière intronisée, a lu :

Le but du Rotary

Le Rotarien a pour objectif de cultiver l’idéal de servir auquel aspire toute profession honorable et, plus particulièrement, s’engage à :

  • Mettre à profit les relations et les contacts pour servir l’intérêt général,
  • Observer des règles de haute probité dans l’exercice de toute profession,
  • Reconnaitre la dignité de toute occupation utile,
  • Considérer la profession de chaque Rotarien comme un vecteur d’action au service de la société,
  • Appliquer l’idéal de servir dans la vie privée, professionnelle et publique,
  • Faire progresser l’entente entre les peuples, l’altruisme et le respect de la paix par le biais de relations amicales entre les membres des professions, unis par l’idéal de servir.

Le critère des 4 questions :

  • Est-ce conforme à la vérité ?
  • Est-ce loyal de part et d’autre ?
  • Est-ce susceptible de stimuler la bonne volonté réciproque et de créer des relations amicales ?
  • Est-ce bénéfique à tous les intéressés ?

Bulletin

Vous devez être connecté pour poster un commentaire